Soleil et coup de chaleur

Coup de chaleurL’insolation est un coup de chaleur provoqué par une trop longue exposition au soleil. La température du corps augmente alors de 40°, l’organisme n’est plus capable de réguler convenablement sa température interne et de maintenir 37°. On parle d’hyperthermie.

Des crampes, des courbatures, de la fatigue ou une forte soif peuvent apparaître, ainsi que des maux de tête. La peau devient chaude, rouge et sèche car l’organisme ne transpire plus normalement. La personne atteinte peut ensuite souffrir de nausées, vomissements, douleurs musculaires, raideurs au niveau de la nuque, oppression, confusion, bourdonnement dans les oreilles, accélération de la respiration et du rythme cardiaque, convulsions, étourdissement, voire évanouissement.

NB : non soigné, le coup de chaleur peut provoquer des troubles neurologiques, des problèmes aux reins ou au cœur et des comas. Au-delà de 40,5° le risque est mortel.

Insolation

L’insolation touche particulièrement les enfants et les personnes âgées.

Le coup de chaleur peut également survenir à cause d’un endroit trop exposé (voiture restée en plein soleil, pièce sous les toits au cœur de l’été), d’une activité physique intense, ou tout simplement d’une forte chaleur.

NB : l’alcool est un facteur de risque car il peut empêcher le corps de réguler convenablement la température.

Il est nécessaire d’agir urgemment afin de faire baisser au plus vite la température du corps. Il faut immédiatement mettre la personne à l’ombre, la rafraîchir et l’hydrater. Puis appeler les secours.