Clarifications

Quelques définitions utiles pour la bonne lecture de ce site.

UV = Ultraviolets

UV définitionCe sont des rayonnements émis naturellement par le soleil. Ils sont nocifs pour la santé en cas d’expositions trop intenses, trop prolongées, trop fréquentes ou trop précoces dans la vie ; notamment pour leurs effets mutagènes (qui entraînent des mutations génétiques). Ils peuvent provoquer des cancers cutanés (carcinome et mélanome), provoquer un vieillissement prématuré de la peau, des brûlures, des cataractes.

Les expositions excessives aux UV conduisent à un affaiblissement et à des modifications du système immunitaire de l’organisme. Cet effet pourrait contribuer à une diminution des capacités de la peau à éliminer les cellules tumorales à un stade précoce et à la promotion de la croissance tumorale.

Face à l’augmentation croissante des cancers de la peau, ainsi que des interventions chirurgicales de la cataracte, la gestion de l’exposition aux UV est devenue un enjeu de santé publique. La prévention solaire est de mise.

Les UV sont néanmoins nécessaires à petites doses régulières pour la synthèse de la vitamine D, ils stimulent le métabolisme et renforcent le système immunitaire. La lumière du soleil nous est vitale.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 5 à 15 minutes d’exposition solaire occasionnelle des mains, du visage et des bras deux ou trois fois par semaine au cours des mois d’été suffisent pour conserver des concentrations de vitamine D élevées.

Les UV servent également à traiter certaines maladies dont le rachitisme, le psoriasis ou l’eczéma.


UVA

Dont la longueur d’onde est relativement longue, ils représentent près de 95% du rayonnement UV qui atteint la surface de la terre. Ils peuvent pénétrer dans les couches profondes de la peau, jusqu’au derme.

Ils provoquent l’effet de bronzage immédiat. Ils favorisent également le vieillissement de la peau, l’apparition des rides, les allergies, les désordres pigmentaires (masque de grossesse, tâches) et le développement de cancers cutanés. Le verre ne les stoppe pas.

Les UVA sont dangereux pour les yeux des enfants dont le cristallin ne joue que partiellement son rôle de filtre. 90% des UVA atteindraient la rétine chez le nourrisson et encore 60% avant l’âge de 13 ans. Chez l’adulte de plus de 20 ans, le cristallin arrête les UVA presque à 100%.

L’indice de Protection (IP) des crèmes solaires ne fournit qu’une information partielle sur la protection contre les UVA. Il n’existe pas d’indice de protection contre les UVA qui soit officiellement reconnu.

Un bon produit de protection solaire doit assurer une protection UVA minimale du tiers de la protection UVB. Cela signifie que pour un FPS (Facteur de protection Solaire – voir définition plus bas) de 30, il faut un minimum de 10 pour la protection UVA.


UVB

Dont la longueur d’onde est moyenne. Ils ont une activité biologique importante mais ne pénètrent pas au-delà des couches superficielles de la peau. Ils sont responsables des coups de soleil. Ils sont bien plus cancérigènes que les UVA, bien qu’ils représentent une minorité de la lumière qui atteint la surface de la terre (1 à 5%) ; le reste étant filtré par l’atmosphère. Le verre les stoppe totalement.

Ils sont également très dangereux pour les yeux car ils ne sont arrêtés qu’à 80% par le cristallin de l’adulte.

En revanche, ils peuvent être bénéfiques pour certaines maladies de peau (voir plus haut). Ils sont également importants pour la synthèse de la vitamine D.

NB : le bronzage n’est que la manifestation de l’agression des UV sur la peau, il s’acquiert toujours au prix de dommage à l’ADN. Les altérations de l’ADN se produisent à des doses inférieures à celles déclenchant un coup de soleil. Contrairement aux idées reçues, le bronzage n’offre qu’une protection limitée contre le coup de soleil. Même lorsque la peau est bronzée, il est indispensable de continuer à utiliser des produits de protection solaire.


Index UVIndex UV définition

C’est un indice représentant la puissance du rayonnement solaire. Il sert généralement à prévenir les vacanciers du niveau d’ensoleillement. L’index UV est compris entre 1 et 11 (de faible à extrême).
Le Syndicat National des Dermatologues a créé l’application mobile Soleilrisk qui permet d’obtenir l’index UV à 3 jours sur l’ensemble du territoire français, ainsi que les règles de protection à mettre en œuvre. Au total plus de 300 villes sont répertoriées.


PhototypePhototype définition

Catégorisation des peaux vis-à-vis de leur sensibilité au rayonnement UV. Le phototype permet une estimation du risque lié à l’exposition au soleil pour chaque type de peau. Il en existe 6 (voir chapitre « crèmes solaires »).


Capital soleilCapital soleil définition

Selon la définition du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), le capital soleil est « l’ensemble des moyens de défense de la peau contre les effets néfastes du soleil. Ce capital est acquis à la naissance, non-renouvelable, et dépend du phototype de chaque individu. A chaque type de peau correspond des caractéristiques et un type de réactions aux agressions, notamment celles du soleil ».


FPSFPS SPF IP définition

Facteur de protection solaire = SPF : Sun Protection factor = IP : Indice de Protection. Il a la même signification dans tous les pays. Une échelle très large peut compliquer le choix du produit. En résumé, de 0 à 30 la protection augmente très vite, une crème 30 protège beaucoup plus qu’une crème 15. Puis de 30 à 90, la marge de progression est très faible. Les Bisolaires vous recommandent de ne pas utiliser de crème solaire dont l’indice est inférieur à 30, quel que soit votre type de peau.


PAO

PAO période après ouverture définitionPériode Après Ouverture. Une fois ouverte, une crème se conserve environ 12 mois. Elle risque ensuite de devenir moins efficace, moins homogène ou irritante pour la peau. Ne pas utiliser un produit solaire qui a changé d’aspect et/ou de d’odeur après une certaine période d’utilisation. Bien refermer le produit de protection solaire après chaque utilisation. Pour une bonne conservation, il est nécessaire d’éviter les écarts de température, les sources de chaleur et l’exposition directe au rayonnement du soleil.


UPFUltraviolet Protection Factor UPF définition

Ultraviolet Protection Factor (pour vêtement). Il permet de déterminer la proportion des rayons UV stoppés par un vêtement. Si l’UPF est situé entre 0 et 15, le vêtement ne peut pas être considéré comme anti-UV. Un UPF situé entre 15 et 24 filtre entre 93,3% et 95,9% des UV. Un UPF entre 25 et 39 filtre entre 96% et 97,4% des rayons et enfin, un UPF entre 40 et 50 possède 97,5% à 98% d’efficacité, selon l’ASTM (American Society for Testing and Materials).


Labellisation UV Standard 801 =

« garantie dans ses articles certifiés, un textile qui protège la peau humaine des dommages des rayonnements UV pouvant présenter un risque pour la santé ». Le label UV Standard 801 identifie l’UPF et prend en compte les conditions d’utilisation et le vieillissement des textiles. Il prouve l’efficacité du produit contre les rayonnements UV. La reconnaissance du label est internationale.


Règle de l’ABCDERègle de l'ABCDE définition

Pour assurer le contrôle des grains de beauté et ainsi le diagnostic précoce du mélanome, les éléments à surveiller sont :

A comme Asymétrie : un grain de beauté avec une forme ni ronde ni ovale et des couleurs et reliefs irrégulièrement répartis. Si vous tracez une ligne en son milieu, les 2 côtés ne seront pas superposables.

B comme Bords irréguliers : un grain de beauté avec des bords dentelés et mal délimités.

C comme Couleur : un grain de beauté laissant apparaître plusieurs tons de brun, de noir, voire de rouge, de blanc ou de bleu.

D comme Diamètre : une lésion susceptible d’être un mélanome a généralement une taille supérieure à 6 mm.

E comme Evolution : changement rapide de taille, de forme, de couleur et d’épaisseur.

Le cancer de la peau n’a pas que pour symptôme le changement d’un grain de beauté, il peut également se manifester par l’apparition d’une tâche ou autre anomalie cutanée.

Au moindre doute, consultez un dermatologue et suivez son avis en faisant confiance à son expertise.

A noter que si les UV peuvent être la principale cause des cancers cutanés, l’hérédité joue également un rôle (environ 10% des cas). Ce n’est pas un hasard si le terme « mélanome familial » a été inventé.